<

"Là où les sociétés occidentales se réfèrent à l'âme pour distinguer les humaines des non- humaines, des groupes aborigènes d'Australie, tels les Aranda s'en servent au contraire pour établir un lien avec d'autres espèces. ... Contrairement au schéma dominant dans les sociétés occidentales, la responsabilité morale loin d'être circonscrite à l'homme, inclut d'autres espèces et jusqu'au paysage."

comme l'écrit l'anthropologue David Croft.

Ce projet traite de l'environnement, de nos sensations dans un environnement, de l'influence de notre présence quelque part, et de l'impression de notre entourage sur nous.

Une partie du projet a été réalisé pour l'inauguration du collège Clémence Royer à Montpellier.

Des projections des images du collège sur les élèves. La projection de l'espace autour, qui imprègne leurs corps et leurs êtres.

Photos numériques en grand format (130 cm x 180 cm ).

The Skin of Coloured Light continuera avec des projections sur l'Autre :l'espace sur des personnes, des personnes sur l'espace, une personne sur une autre, un lieu sur un autre lieu, ou tout à la fois. Recréer de manière artificielle, ou trouver et photographier, l'épaisseur intactile des relations à l'autre proche ou plus loin. Ce projet, qui au début mettait en scène notre relation à l'environnement proche et bien précis, amene vers une réflexion plus vaste sur les relations entre les choses et les êtres autour de la terre, ou pourquoi pas encore plus loin. Ces liens, qui se montrent à nous pour un moment, avant de fondre comme les couleurs de l'arc en ciel dans la lumière blanche.

The Skin Of Coloured Light
Sylvia Hansmann

°°°

O

O ° O

°° O

O

<